french.eacef.js.cn
 

Le Conseil des droits de l'homme de l'ONU adopte une résolution parrainée par la Chine sur la coopération en matière de droits de l'homme

 
French.eacef.js.cn | Publié le 2021-03-24 à 05:27

GENEVE, 23 mars (Xinhua) -- Le Conseil des droits de l'homme de l'ONU a adopté mardi une résolution parrainée par la Chine, dans laquelle des Etats et d'autres parties prenantes sont appelés à entreprendre un dialogue et une coopération constructifs et authentiques dans le domaine des droits de l'homme, basés sur l'universalité, l'impartialité, l'objectivité, l'indivisibilité, la non-sélectivité, la non-politisation, l'égalité et le respect mutuel.

La résolution, intitulée "Promouvoir une coopération mutuellement bénéfique dans le domaine des droits de l'homme", appelle également tous les Etats à défendre le multilatéralisme et encourage les autres parties prenantes, y compris les organisations régionales et internationales et celles non gouvernementales, à contribuer activement à cet effort.

Le projet de résolution souligne que la coopération internationale doit être activement mise en œuvre afin de répondre efficacement à la pandémie de COVID-19 et de garantir l'accessibilité et le caractère abordable des vaccins pour les pays en développement.

Il propose également que le Conseil des droits de l'homme organise en temps utile une réunion sur la promotion et la protection des droits de l'homme des personnes en situation de vulnérabilité et de marginalisation pendant et après la pandémie de COVID-19, afin de mieux partager les expériences et les bonnes pratiques.

Lors de la présentation de la résolution à l'organe onusien chargé des droits de l'homme, Chen Xu, chef de la mission chinoise auprès de l'ONU à Genève, a déclaré que l'objectif de cette résolution était d'appeler à la défense du multilatéralisme, pendant et après la pandémie de COVID-19.

"La pandémie montre une fois de plus que les pays doivent intensifier la consultation et la coopération, et défendre et pratiquer le multilatéralisme afin de relever efficacement les défis mondiaux, de promouvoir la paix et le développement, et de réaliser l'objectif de la pleine jouissance des droits de l'homme par tous", a déclaré le diplomate chinois.

Il a expliqué qu'à cette fin, la Chine et les autres coparrains, dont la Biélorussie, Cuba, l'Égypte, l'Iran, la Syrie, le Venezuela et un certain nombre d'autres pays, appellent les Etats à mener un dialogue constructif et à coopérer sur la base de l'égalité et du respect mutuel, à renforcer l'assistance technique et le renforcement des capacités en matière de droits de l'homme, à promouvoir une coopération mutuellement bénéfique et à construire conjointement une communauté de destin pour l'humanité.

Selon le diplomate chinois, avant de présenter le projet de résolution, la Chine a, de manière transparente, ouverte et constructive, tenu deux consultations informelles, échangé des idées avec diverses parties et pris en compte les suggestions d'amendement raisonnables.

"L'initiative de la Chine sur la promotion d'une coopération mutuellement bénéfique dans le domaine des droits de l'homme est conforme à l'aspiration commune de la communauté internationale", a insisté M. Chen.

 
Vous avez une question, une remarque, des suggestions ? Contactez notre équipe de rédaction par e-mail à xinhuanet_french@news.cn

Le Conseil des droits de l'homme de l'ONU adopte une résolution parrainée par la Chine sur la coopération en matière de droits de l'homme

French.eacef.js.cn | Publié le 2021-03-24 à 05:27

GENEVE, 23 mars (Xinhua) -- Le Conseil des droits de l'homme de l'ONU a adopté mardi une résolution parrainée par la Chine, dans laquelle des Etats et d'autres parties prenantes sont appelés à entreprendre un dialogue et une coopération constructifs et authentiques dans le domaine des droits de l'homme, basés sur l'universalité, l'impartialité, l'objectivité, l'indivisibilité, la non-sélectivité, la non-politisation, l'égalité et le respect mutuel.

La résolution, intitulée "Promouvoir une coopération mutuellement bénéfique dans le domaine des droits de l'homme", appelle également tous les Etats à défendre le multilatéralisme et encourage les autres parties prenantes, y compris les organisations régionales et internationales et celles non gouvernementales, à contribuer activement à cet effort.

Le projet de résolution souligne que la coopération internationale doit être activement mise en œuvre afin de répondre efficacement à la pandémie de COVID-19 et de garantir l'accessibilité et le caractère abordable des vaccins pour les pays en développement.

Il propose également que le Conseil des droits de l'homme organise en temps utile une réunion sur la promotion et la protection des droits de l'homme des personnes en situation de vulnérabilité et de marginalisation pendant et après la pandémie de COVID-19, afin de mieux partager les expériences et les bonnes pratiques.

Lors de la présentation de la résolution à l'organe onusien chargé des droits de l'homme, Chen Xu, chef de la mission chinoise auprès de l'ONU à Genève, a déclaré que l'objectif de cette résolution était d'appeler à la défense du multilatéralisme, pendant et après la pandémie de COVID-19.

"La pandémie montre une fois de plus que les pays doivent intensifier la consultation et la coopération, et défendre et pratiquer le multilatéralisme afin de relever efficacement les défis mondiaux, de promouvoir la paix et le développement, et de réaliser l'objectif de la pleine jouissance des droits de l'homme par tous", a déclaré le diplomate chinois.

Il a expliqué qu'à cette fin, la Chine et les autres coparrains, dont la Biélorussie, Cuba, l'Égypte, l'Iran, la Syrie, le Venezuela et un certain nombre d'autres pays, appellent les Etats à mener un dialogue constructif et à coopérer sur la base de l'égalité et du respect mutuel, à renforcer l'assistance technique et le renforcement des capacités en matière de droits de l'homme, à promouvoir une coopération mutuellement bénéfique et à construire conjointement une communauté de destin pour l'humanité.

Selon le diplomate chinois, avant de présenter le projet de résolution, la Chine a, de manière transparente, ouverte et constructive, tenu deux consultations informelles, échangé des idées avec diverses parties et pris en compte les suggestions d'amendement raisonnables.

"L'initiative de la Chine sur la promotion d'une coopération mutuellement bénéfique dans le domaine des droits de l'homme est conforme à l'aspiration commune de la communauté internationale", a insisté M. Chen.

010020070770000000000000011107401398308751